Conference Internationale sur la tuberculose

26 May 2011

44th Union World Conference on Lung Health (http://theunion.org/index.php/en/conferences/world-conferences/item/2011-44th-uni...


Lire la suite...

DEPISTAGE

26 May 2011

  L’objectif prioritaire du dépistage est d’identifier les tuberculeux pulmonaires à microscopie positive (TPM+) qui sont ac...


Lire la suite...

Marche de sensibilisation contre la tuberculose

26 May 2011

La Marche de sensibilisation contre la tuberculose a permis de diffuser des messages essentiels.


Lire la suite...

Limbé 2013

26 May 2011

 


Lire la suite...

LA TUBERCULOSE DE L’ENFANT

26 May 2011

  Les cas de tuberculose infantile représentent entre 5 et 15% du total des cas de tuberculose.  La source de transmission à...


Lire la suite...

Kribi 2012

26 May 2011

 


Lire la suite...

GENERALITES SUR LA TUBERCULOSE

26 May 2011

QUEL EST L’AGENT RESPONSABLE ? La tuberculose est une maladie infectieuse et contagieuse causée presque toujours par Mycobac...


Lire la suite...

La Tuberculose

26 May 2011

La tuberculose, quel genre de bactérie ?            La classification des bactéries se fait selon les critères spécifiques s...


Lire la suite...

TUBERCULOSE ET VIH/SIDA

26 May 2011

  La tuberculose est la maladie opportuniste la plus fréquemment observée chez les patients infectés par le VIH vivant dans ...


Lire la suite...
123456789

Actualités et évènements

September 18, 2016

EPICAM : Mise en place d'un réseau de surveillance de la tuberculose au CAMEROUN

EPICAM est un projet de 2 ans, débuté en 2013, coordonné par MEDES dont les partenaires locaux sont : L’Université de Yaoundé (UMMISCO-LIRIMA) Le Ministère de la Santé Publique (PNLT) Centre Pasteur du Cameroun OBJECTIFS EPICAM vise à améliorer le système de…
September 18, 2016

Expand-TB Cameroun

Améliorer la détection et la prise en charge des patients TB-MDR • le control de MDR-TB par l’élargissement et l’accélération de l’accès à des nouvelles technologies de diagnostique • S’assurer que ces outils sont correctement intégrés dans les programmes de…
September 18, 2016

Situation épidémiologique de la tuberculose au Cameroun

1.1. Dépistage de la tuberculose Le fardeau de la tuberculose peut être mesuré en termes d’incidence (nombrede nouveaux cas de TB et de rechutes pendant une période déterminée), de prévalence (nombre de cas de TB à un moment déterminé) et de mortalité (nombre…

Rapport L’Union, N°20, avril 2014, PNLT

Sep 18, 2016 611
Le Cameroun fait partie des pays pour lesquels le Fonds Mondial (FM) demande que la Note…

Forces, faiblesses, opportunités et menaces

Sep 18, 2016 1390
MPACT Forces Faiblesses Opportunités Menaces Impact de la TB - Tendance en baisse des…

Cérémonie de remise de véhicules pour la lutte contre la…

Sep 18, 2016 506
André Mama Fouda a reçu lundi dernier un don du Fonds mondial pour renforcer la lutte…

QUEL EST L’AGENT RESPONSABLE ?

La tuberculose est une maladie infectieuse et contagieuse causée presque toujours par Mycobacterium tuberculosis ou bacille de Koch BK).

Mycobacterium africanum est une variante de M. tuberculosis  et a été retrouvé  dans 10 % des cas à Yaoundé  et dans la Région de l’Ouest selon les résultats des enquêtes réalisées respectivement en 1995 et 1998.

L’infection causée par Mycobacterium bovis, transmise par

l’ingestion de lait frais non bouilli, est exceptionnelle.

COMMENT SE FAIT LA TRANSMISSION DE L’INFECTION ?

La tuberculose se transmet par voie aérienne à partir d’un malade souffrant de tuberculose pulmonaire. La contamination se fait par l’intermédiaire de gouttelettes chargées de bacilles tuberculeux provenant des poumons du malade. Ces fines gouttelettes sont produites lorsque le malade éternue, tousse, parle ou rit. Elles sèchent rapidement et peuvent rester en suspension dans l’air pendant plusieurs heures. Ces particules inhalées par un sujet sain peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires et provoquer l’infection tuberculeuse.

D’autres modes de transmission du bacille tuberculeux, tels que le contact manuel avec des objets contaminés ou l’introduction accidentelle du bacille à travers la peau, sont très rares et sans importance épidémiologique.

Le véritable réservoir du bacille tuberculeux est le malade tuberculeux pulmonaire à microscopie positive (TPM+). Le dépistage et le traitement de ce malade constituent la base du programme. Les malades tuberculeux pulmonaires à microscopie négative (TPM-) ne transmettent que rarement la tuberculose ; les malades atteints de tuberculose extra-pulmonaire (TEP) ne sont pas contagieux.

Le premier contact d’un individu avec le bacille tuberculeux constitue la primo-infection tuberculeuse. Elle se traduit par un virage de la réaction tuberculinique (IDR) dans les 4 à 8 semaines qui suivent l’infection. Cette primo-infection peut rester latente (90 % des cas)ou devenir patente, c’est-à-dire accompagnée de signes cliniques et/ou radiologiques (10% des cas). 

La tuberculose maladie traduit la rupture de l’équilibre biologique dans lequel vivait jusqu’alors l’individu avec son infection latente.

QUELLES SONT LES DIFFERENTES FORMES CLINIQUES DE LA TUBERCULOSE-MALADIE ?

On distingue deux formes cliniques de tuberculose-maladie : la tuberculose pulmonaire (TP), c’est la forme la plus fréquente de la maladie (plus de 80% des cas) et la tuberculose extra-pulmonaire (TEP).                               

1.    Tuberculose pulmonaire

La tuberculose pulmonaire de l’adulte est souvent à microscopie positive (TPM+) et, par conséquent, hautement contagieuse. Les cas de tuberculose pulmonaire dont les crachats sont positifs seulement à la culture sont 7 à 10 fois moins contagieux que ceux qui sont positifs à l’examen microscopique des crachats.

2.    Tuberculose extra-pulmonaire

En fait, la tuberculose peut toucher n’importe quel organe et se répandre dans tout le corps.  Elle atteint des organes aussi divers que les ganglions lymphatiques, les os et les articulations, le tractus génito-urinaire, le système nerveux (méninges), le système digestif (intestin) etc. Le diagnostic est généralement difficile et doit habituellement être fait par un médecin. Elle n’est pas contagieuse.