Thursday, 07 September 2017 20:48

Evaluation du système de surveillance

Contexte:

Dans le cadre de la revue du programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT), à mi-parcours du plan stratégique 2015-2019, une revue épidémiologique du programme a été conduite pour évaluer la capacité du programme dans le domaine de la surveillance et du suivi évaluation. Les recommandations de la revue vont servir pour renforcer le plan de suivi évaluation du PNLT afin de mesurer avec plus de précision l’incidence de la TB et l’impact des activités de lutte antituberculeux au Cameroun.     

Objectifs:

1)    Evaluer la capacité du système de surveillance à mesurer avec précision le nombre de cas de TB et de décès liés à la TB dans le pays.

2)    Améliorer la compréhension de la situation épidémiologique de la TB par une analyse des données de surveillance de la TB ainsi que les autres facteurs pouvant influencer l’épidémie de la TB dans le pays.

Méthodes :

La revue épidémiologique de la TB s’est déroulée du 14 au 23 Mars 2017.  L’évaluation des capacités du système de surveillance de la TB a été réalisée à l’aide de la liste de vérification des normes et critères pour les systèmes de surveillance de la TB et d’enregistrement de l’état civil développée par l’OMS. Nous avons analysé toutes les données de rapport annuel du programme TB de 20011 à 2016 ainsi que d’autres documents relatifs à l’évaluation à l’audit et autres analyses des activités du PNLT et visité plusieurs structures de soins de base de la TB et l’Institut Pasteur de Yaoundé pour discuter de leurs activités de diagnostic de traitement et de surveillance de la TB.

Résultats :

Les outils de gestion des activités de surveillance de la tuberculose sont standardisés disponibles dans les CDT et les définitions de cas sont adaptés aux nouveaux tests de diagnostic. Les rapports sont régulièrement reçus à temps au niveau régional et central ; Il existe un guide de supervision avec check-list et un planning de supervision élaboré par le niveau régional et central. Les données du programme montrent une cohérence interne et externe. Cependant sur les 13 normes et critères de l’OMS, 5 sont atteintes, 3 sont partiellement atteintes, 4 ne sont pas atteintes, et 1 n’était pas applicable. En outre, la qualité des données au niveau des CDT pourrait être améliorée par un renforcement en nombre et en capacité du personnel des régions et des CDT responsable du contrôle de qualité et la mise en place de procédure pour la validation des  données des CDT.   

Recommandations :

A court-terme :

·      Renforcer les supervisions conduites par les régions au niveau des sites de diagnostic et de traitement de la TB pour améliorer la qualité des données:

      Assurer que les supervisions se font de façons régulières après réception des données des CDT selon un calendrier plus adapté

      Définir les rôles et responsabilité du personnel des CDT et des régions en ce qui concerne le rapportage des données et la supervision des activités de surveillance

      Assurer qu’une bonne partie du temps de supervision est consacrée à la revue de la qualité des données selon un checklist

      Assurer la formation continue du personnel à différents niveaux du système de surveillance

      Evaluer si  le niveau du District pourrait jouer un rôle dans le renforcement de la supervision des CDT  

      Mettre en place un système continue d’audit des activités de surveillance du niveau régionale pour assurer la complétude des données rapportées

·      Revoir le plan d’analyse des données pour les rapports annuels pour: déterminer la prévalence du VIH chez les différentes catégories de TB et déterminer l’issue du traitement pour les patients TB sans infection VIH associée.  

·      Etendre les études d’inventaires des données TB à l’ensemble des régions pour estimer précisément le niveau du sous rapportage.

·      Renforcer la surveillance de la TB chez les enfants en renforçant le dépistage des cas dans les services de pédiatrie et améliorer l’accès à Xpert MTB/RIF

·       Renforcer la surveillance de la TB chez les femmes dans les régions septentrionales par une éducation sanitaire auprès des conjoints malades et une recherche active de la TB dans l’entourage

·      Renforcer la surveillance de la TB dans les prisons   

·      Conduire une enquête nationale sur la résistance aux médicaments antituberculeux

·      Mettre en place un système de surveillance électronique à temps réel des cas de multi résistance

·      Connecter toutes les machines Gene-Xpert au système électronique  "Data to care" pour la collecte de données de résultats des examens de diagnostic

·       Continuer la saisie des données historiques dans le système DHIS2 et envisager l’utilisation du système DIHS2 pour la surveillance des données à partir du niveau régional

A moyen-terme :

·      Envisager un système de surveillance individuel des cas TB dans un format électronique à partir du CDT pour avoir une meilleure maitrise de la qualité des données et assurer une évaluation et une analyse continue des données

·      Conduire une enquête de prévalence de la TB au Cameroun pour avoir une estimation plus exacte de la charge de l’épidémie de TB dans les différentes régions du pays et mesurer les progrès dans la lutte contre la TB

Monday, 04 September 2017 21:39

Communiqué

  • La gratuité des ARV pour tout patient ;
  • La subvention des bilans biologiques à hauteur de 80% ;
  • La subvention du dépistage de la tuberculose  1 000 F CFA par dépistage
  • Le dépistage gratuit  du VIH chez les tuberculeux    ;
  • La gratuité de la prise en charge du traitement de la tuberculose.
Monday, 04 September 2017 21:39

NOTE D’INFORMATION

LA LUTTE CONTRE LE SIDA ET LA TUBERCULOSE

Le Fonds Mondial vient  d’accorder au gouvernement du Cameroun   ,une importante subvention utilisable  sur la période janvier 2016 à décembre 2017 pour lutter contre le sida et la Tuberculose.

Lutte contre le Sida : 53,12 Milliards F CFC

  • Le dépistage du VIH chez 1 500 000 personne en 2016 et 1 800 000 personnes en 2017 ;
  • La mise sous traitement de 210.000 personnes sous ARV à fin 2016 et 260.000 personne à fin 2017 ;
  • La prévention de la Transmission du VIH de la mère à l’Enfant par la mise sous traitement de 70% des femmes enceintes séropositives ;
  • La prévention des nouvelles infections par VIH notamment parmi les groupes vulnérables ;
  • La prise en charge de la co-infection Tuberculose /VIH ;
  • Le renforcement du système National d’Approvisionnement en  Médicaments Essentiels .

Lutte contre la Tuberculose :3,96 Milliards F CFA

  • Le traitement de plus de 31 675 cas en 2016 et de 35 000 cas en 2017 avec un taux de guérison de plus en plus de 80% .
  • La prise en charge de la tuberculose multi – résistante ;
  • Le renforcement du système d’approvisionnement des intrants .

S .E. paul  BIYA , président de la république , Chef de l’Etat , a depuis 2007 prescrit d’importantes Directives à savoir :

  • La gratuité des ARV pour tout patient ;
  • La subvention des bilans biologiques à hauteur de 80% ;
  • La subvention du dépistage de la tuberculose  1 000 F CFA par dépistage
  • Le dépistage gratuit  du VIH chez les tuberculeux    ;
  • La gratuité de la prise en charge du traitement de la tuberculose.
Monday, 04 September 2017 21:38

NOTE D’INFORMATION

LA LUTTE CONTRE LE SIDA ET LA TUBERCULOSE

Le Fonds Mondial vient  d’accorder au gouvernement du Cameroun   ,une importante subvention utilisable  sur la période janvier 2016 à décembre 2017 pour lutter contre le sida et la Tuberculose.

Lutte contre le Sida : 53,12 Milliards F CFC

  • Le dépistage du VIH chez 1 500 000 personne en 2016 et 1 800 000 personnes en 2017 ;
  • La mise sous traitement de 210.000 personnes sous ARV à fin 2016 et 260.000 personne à fin 2017 ;
  • La prévention de la Transmission du VIH de la mère à l’Enfant par la mise sous traitement de 70% des femmes enceintes séropositives ;
  • La prévention des nouvelles infections par VIH notamment parmi les groupes vulnérables ;
  • La prise en charge de la co-infection Tuberculose /VIH ;
  • Le renforcement du système National d’Approvisionnement en  Médicaments Essentiels .

Lutte contre la Tuberculose :3,96 Milliards F CFA

  • Le traitement de plus de 31 675 cas en 2016 et de 35 000 cas en 2017 avec un taux de guérison de plus en plus de 80% .
  • La prise en charge de la tuberculose multi – résistante ;
  • Le renforcement du système d’approvisionnement des intrants .

S .E. paul  BIYA , président de la république , Chef de l’Etat , a depuis 2007 prescrit d’importantes Directives à savoir :

  • La gratuité des ARV pour tout patient ;
  • La subvention des bilans biologiques à hauteur de 80% ;
  • La subvention du dépistage de la tuberculose  1 000 F CFA par dépistage
  • Le dépistage gratuit  du VIH chez les tuberculeux    ;
  • La gratuité de la prise en charge du traitement de la tuberculose.
Monday, 04 September 2017 21:36

Communiqué

  • La gratuité des ARV pour tout patient ;
  • La subvention des bilans biologiques à hauteur de 80% ;
  • La subvention du dépistage de la tuberculose  1 000 F CFA par dépistage
  • Le dépistage gratuit  du VIH chez les tuberculeux    ;
  • La gratuité de la prise en charge du traitement de la tuberculose.

Search